Écrire… C’est quoi écrire ?

Écrire… C’est quoi, écrire, au juste ?

Selon le Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales, c’est simplement « tracer des signes graphiques qui représentent une langue ». Nous voilà bien avancés.

Fond, forme et cible

 

Le second aspect de ce verbe mis en avant par le CNRTL, c’est la rédaction, la composition. Cet aspect nous intéresse particulièrement. Pour analyser la composition, on peut se baser sur l’analyse des comités de lecture : on distingue le fond et la forme, bien entendu, mais aussi la cible.

Le fond, ce sont les idées que l’auteur souhaite transmettre à son lecteur : le sens.

Ensuite, la forme. La forme, c’est la façon dont l’auteur va tenter de transmettre le sens. C’est le type de littérature que vous choisissez, et c’est la structure que vous décidez d’adopter.

Dès la pensée de la forme, on est donc dans une réflexion sur le comment. Et penser le comment, c’est commencer à réfléchir sur la cible.

Pour qui écrit-on ? Pourquoi écrit-on ?

 

Ce sont les deux questions essentielles à se poser avant de se lancer dans l’écriture.

La première question répond à un impératif éditorial : on n’écrit pas de la même façon pour des enfants, pour des spécialistes d’un domaine, pour des littéraires ou pour « tout le monde ». Il faut donc se poser cette question, pour pouvoir adapter son discours à son lecteur.

La seconde question correspond à l’impératif individuel. Nous avons tous des idées, des histoires, des sentiments, des connaissances à faire passer.

Il s’agit donc de connaître l’origine de sa motivation, son lecteur « type » et d’utiliser les procédés d’écriture nécessaires afin d’arriver à ses fins. (et ce n’est pas simple !)

Et la patte de l’auteur, alors ?

 

On y vient. Évidemment, il n’y a pas de recette miracle, ou alors un programme informatique pourrait déjà générer un livre moyennant quelques informations de base. Mais tout réside dans le style de l’auteur.

J’ai tendance à résumer le style comme le mouvement que l’auteur met dans son texte. Ce mouvement, c’est cette vie qui va donner sa singularité à votre œuvre. Concrètement, cela peut ou non faire accrocher le lecteur.

Au final, tous ces aspects vont déterminer le contenu de vos textes. Et les choix de l’auteur sont déterminants.

Si le style se travaille sur le long terme, ce sont des choix qui vont déterminer le fond et la forme à adopter. Idem, le ciblage du lecteur demeure une question de choix pour l’auteur.

Tous les autres cours que nous proposerons vous permettront justement de faire ces choix cruciaux pour la réussite artistique et éditoriale de votre texte et certains exercices proposés vous feront travailler votre style.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *